romancier devenir écrivain

être romancier, devenir écrivain... un long et beau chemin littéraire... La télé du romancier non vu à la télé...

J'ai souhaité cela : être écrivain. Devenir romancier, dramaturge, essayiste, auteur de chansons... Mais pas "n'importe comment"... Pas en travaillant pour des éditeurs... Rester indépendant... Ce qui, dans ma tête, ne signifiait nullement me "couper des médias"... Et pourtant, après 20 années d'indépendance "réussie" (dans le sens "j'ai tenu, je ne suis pas retourné dans un bureau"), à 45 ans, 6 romans, 20 pièces de théâtre, des essais, des livres d'art, des textes chantés... Toujours ignoré des journalistes ! En plus : j'ai choisi de vivre à la campagne... Indépendance et campagne ne peuvent rimer avec littérature ?
Alors ceci est la télévision du romancier écarté des "plateaux télés" littéraires !

Livres en papier et numérique
Ebook collector 5 romans pour 9 euros 99.
5 romans pour 9 euros 99
écrivain non vu à la télé
Pourquoi vouloir être romancier ?
Pourquoi vouloir devenir écrivain ?
Je l'ai voulu, je le suis devenu.
Alors quelques conseils pratiques, pour faire vivre ses écrits et protéger ses droits

François Mauriac, un extrait de l'essai "le romancier et ses personnages" :
Ce qui donne au romancier le sentiment de l'échec, c'est l'immensité de sa prétention.
Le même dans "le roman" écrivait :
"le romancier est, de tous les hommes, celui qui ressemble le plus à dieu : il est le singe de dieu."

Quant à notre cher Zola, il notait :
"le romancier est fait d'un observateur et d'un expérimentateur.
Ceci dans "le roman expérimental".

Pour Charles Plisnier, le romancier est l'historien de ce qui ne se voit pas.
Quant à mon cher Honoré de Balzac :
le hasard est le plus grand romancier du monde ; pour être fécond, il n'y a qu'à l'étudier.

Alors, vous souhaitez toujours devenir ecrivain ?
Ni stage ni suivi individuel. Ni formation directe ou par correspondance. Ni stage intensif ni coaching d’écriture. Lisez, vivez et essayez d'être écrivain si c'est vital en vous.

Stéphane





Ajout avis information ou commentaire

- le 28 septembre 2014 à 20 : 34
par céline : Beau signe de constance, belle route... même si elle est pavé des mauvaises dérives de notre époque... continuez... j'ai adoré le roman de la révolution numérique...

Mes livres en PAPIER se vendent PLUS aux Etats-Unis qu'en France
LIRE


flux des infos rss Me SUIVRE en Flux
Je suis devenu romancier... je voulais devenir écrivain. J'ai maintenant un blog et surtout j'écris des romans. Ceci est même la télévision du romancier écarté des "plateaux télé" littéraires ! du blog au roman...